Travail du grès selon des techniques traditionnelles primitives, transmises par les femmes potières à travers le monde et les ages, trait d'union entre l'ancestral et le contemporain, mon travail raconte les couleurs et la poésie de la Vie, mon chemin de Terre.

Parcours





Magali Mas
Née le 05-10-67
à Toulouse




1984-1986 École d’Arts Déco de Monaco
                Histoire de l’Art, publicité, dessin, gravure, sculpture…

1983-2001 Peintures
                Principalement huile sur toile, mais aussi pastels gras et aquarelle
                Marouflages divers, enduits, techniques mixtes
                Plâtre sur bois et gouache, collage et techniques mixtes, recherche de matières

Initiations diverses au cours de différents voyages :
                1990 Inde : modelage, polissage, cuisson en fosse…
                1991 Canada : initiation au tournage dans un atelier de poterie
2000 Équateur : poteries primitives : montage colombin, décors traditionnels, polissage, cirage, cuisson feu ouvert, moyens extrêmement rudimentaires…


2001-2009 École de céramique de Menton :
 Techniques traditionnelles de faïences.
                Montage aux colombins, à la plaque, estampage…
                Décors engobes et oxydes : terres vernissées, poire, jaspés, sgraffito…
                Terres mêlées, polies, incrustations, coulage, fabrication de moules…
                Différentes techniques d’émaillage, barbotines…majoliques

Fabrication d’un four en fibre :  T° Raku et grès

2002 Formation à l'Atelier de céramiques Mentonaises :
Fabrication de vaisselle artisanale et traditionnelle
Techniques : estampage, décors sur biscuit…

Printemps des potiers : rencontres professionnelles de Bandol
                2003 : Terres vernissées
                2004 : Grès
                2006 : Céramique contemporaine Coréenne
                2007 : La porcelaine

Acquisition d'un four électrique

2004-2005 École d’Art de Monaco avec Daphnée Corrégan
Approche artistique de la céramique, basses et hautes températures…


octobre 2004: déclaration de début d'activité



Je travaille principalement un grès roux et chamotté, à la plaque et aux colombins, les techniques primitives de façonnage me sont chères et me relient à la lignée des femmes potières, dont la rencontre de l’une d’Elles en 2000 a déclenché l’évidence pour moi de me faire un chemin de terre…
Les pièces sont en parties engobées, les décors gravés sont inspirés de l’art rupestre, de dessins d’enfants, de symboles… que je revisite pour y inscrire mon histoire, puis couverts d’un émail nacré.
Les parties nues des pièces sont cirées et patinées.
Je cherche l’enfance de l’art à cultiver sur des pièces simples, épurées, j’enracine mon travail dans la tradition, le quotidien et le sens.
Je cherche à créer un trait d’union de l’ancestral au contemporain.